Ma première trousse d’aromathérapie

Quelles sont les premières huiles essentielles à avoir dans son aromathèque ?

A travers cet article, je vais vous lister les premières huiles essentielles à avoir dans son tiroir à pharmacie. Pour chaque huile essentielle je vais vous citer ses utilisations et ses propriétés.

L’huile essentielle d’Arbre à thé (Tea tree)

L’huile essentielle de Melaleuca alternifolia est vraiment LA première à avoir dans sa trousse ! En plus de bénéficier de plusieurs propriétés, en synergie elle renforce les propriétés des autres huiles.

Voyons donc ses propriétés de plus près :

  • Elle est anti-infectieuse polyvalente, c’est à dire qu’elle peut être utilisée pour les cas de rhume, d’herpès ou de grippe par exemple.
  • Elle est anti-bactérienne à large spectre, elle peut donc être utilisée pour les cas de certaines angines, infections de la peau ou de diarrhées.
  • Elle est anti-fongique, très utile dans le cas de champignons et de parasites.
  • Grâce à ses propriétés, cette huile essentielle est très efficace pour les affections cutanées diverses comme l’acné, le psoriasis, l’eczéma, le zona, les verrues…

Celle-ci peut être utilisée sous toutes les formes, en interne, en externe, elle est très bien supportée par la peau. C’est une huile indispensable à avoir sous la main.

L’huile essentielle de Citron

L’huile essentielle de Citrus limonum est pour moi une huile essentielle qui est toujours dans mon sac. Celle-ci peut entrer dans toutes les compositions aromatiques par voie interne pour ses effets et son parfum.

Ses propriétés :

  • Antiseptique, parfaite en diffusion seule ou dans un complexe d’agrumes pour aseptiser l’air ambiant.
  • Anti-bactérienne et antivirale, parfaite pour les enfants de plus de 3 ans dès les premiers symptômes de coup de froid.
  • Hépato-protectrice (protection du foie).
  • Elle est également calmante et relaxante.

Attention tout de même avec cette huile car elle irritante pure sur la peau et photosensibilisante, elle est par conséquent à éviter dans une huile de massage.

L’huile essentielle d’Eucalyptus radié

L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata est très bonne pour toutes les maladies de l’hiver et les maladies de la sphère ORL.

Ses propriétés :

  • Décongestionnante respiratoire des muqueuses et des sinus, c’est à dire qu’elle facilite le confort respiratoire.
  • Elle soulage toutes les affections respiratoires qu’elles soient virales ou bactériennes comme les bronchites, sinusites ou otites.
  • Elle est immuno-stimulante, parfaite donc pour prévenir toutes les maladies hivernales, même la grippe.

Celle-ci s’utilise en inhalation, idéale en diffusion, en massage des sinus ou autour des oreilles en cas d’otite et en interne.

Il n’y à pas vraiment de contre-indication pour cette huile essentielle qui est toujours très bien tolérée. Par précaution elle est à éviter lors du premier trimestre de grossesse et à diluer chez les jeunes enfants.

L’huile essentielle de Gaulthérie couchée

L’huile essentielle de Gaultheria procumbens est elle très utile dans les cas de bobos.

Ses propriétés :

  • Anti-inflammatoire et anti-rhumatisme elle est donc bénéfique en cas de douleurs articulaires, musculaires et tendineuses.
  • Rubéfiante c’est à dire qu’elle chauffe localement, elle peut donc rentrer dans la composition d’une huile de massage avant ou après l’effort pour les sportifs.

C’est une huile essentielle a utiliser en application cutanée, pure sur les points douloureux ou diluée dans une huile végétale. Attention tout de même en fonction du type de peau elle peut être irritante, un test cutanée dans le creux du coude est donc préconisé.

L’huile essentielle de Lavande officinale (vraie)

L’huile essentielle de Lavandula officinalis ou angustifolia ou vera est elle aussi à avoir sous la main en toutes circonstances.

Ses propriétés :

  • Sédative et apaisante elle régule le système nerveux très efficace contre l’excitabilité et les manifestions dues au stress.
  • Cicatrisante puissante et régénérante cutané.
  • Favorise l’endormissement.
  • Antimigraine.
  • Elle éloigne les insectes.

Par exemple, contre l’acné, associer l’huile essentielle de tea tree à celle de lavande vraie. Le tee tree s’occupera de faire disparaître les boutons tandis que la Lavande vraie atténuera les traces ou cicatrices que ceux-ci ont laissé.

L’huile essentielle de Menthe poivrée

L’huile essentielle de Mentha piperita, comme toutes celles présentées plus haut fait partie des huiles essentielles présentes dans la trousse de secours que j’emmène partout avec moi.

Ses propriétés :

  • Digestive par excellence, que ce soit pour des ballonnements, des spasmes intestinaux, des brûlures digestives ou les nausées. Pour la femme enceinte respirer l’huile essentielle à même le flacon pourra faire disparaître les fameuses nausées matinales.
  • Rafraîchissante dans une composition pour les jambes lourdes.
  • Antalgique, pour toutes les douleurs et névralgies. Pour les migraines, appliquer une goutte de celle-ci sur le bout des doigts et masser les tempes (loin des yeux).
    Apaise également les douleurs de types tendinites, sciatique, rhumatismes.
  • Du fait de sa forte odeur, elle lutte contre la mauvaise haleine. Elle peut donc rentrer dans la composition d’un bain de bouche.

Cette huile essentielle est contre-indiquée chez la femme enceinte (en interne et application cutanée), chez les personnes épileptiques et l’enfant en dessous de 7 ans. Celle-ci n’est pas très utilisée en diffusion du fait de sa forte odeur.

L’huile essentielle de Ravintsara

L’huile essentielle de Cinnamomum camphora cineoliferum est à garder sous la main pour toute baisse de régime du système immunitaire.

Ses propriétés :

  • Immuno-stimulante, puissante antivirale et anti-infectieuse. Elle est à utiliser pour prévenir ou soulager toutes les affections virales surtout respiratoires comme les rhumes, angines, refroidissements…
  • Tonique elle aide à lutter contre la fatigue et accélère les cas de convalescence

Il faut faire attention avec cette huile essentielle chez les femmes enceintes ou allaitantes et l’enfant en dessous de 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *